© Joëlle Wintrebert
 

Joëlle WINTREBERT

 

Auteur, critique, anthologiste, scénariste : il est difficile de faire entrer Joëlle Wintrebert dans une seule boîte, tant elle a touché avec talent à de multiples domaines. Après des études supérieures de Lettres et de Cinéma, elle se tourne d'abord vers l'audio-visuel. Puis le journalisme l'accapare et elle devient, entre autres, rédactrice en chef de la revue Horizons du Fantastique en 1975. En 1980 elle publie son premier roman Les Olympiades truquées (réédition prévue en janvier 2001 chez J'Ai Lu) et obtient le prix Rosny Aîné pour sa nouvelle La Créode.
L'année suivante, elle décide de se consacrer à l'écriture. Elle alterne romans de SF pour adultes (Les Maîtres-feux, 1983, Chromoville, 1984, Le Créateur chimérique, Grand Prix de la SF Française 1989, tous trois chez J'Ai Lu) et pour la jeunesse (L'Océanide, 1992, réédité en Castor Poche, Les Ouraniens de brume, Pleine Lune Nathan, 1996), mais écrit aussi des romans historiques pour la jeunesse (Comme un feu de sarments, réédité en 1998 au Livre de Poche Jeunesse sous le titre Le Vin de la colère, Les Diables blancs, Gallimard, 1993, La Colonie perdue, Seuil, 1998) et un polar scientifique sur les OGM pour la série Quark noir (Lentement s'empoisonnent, Flammarion, 1999).
Suite à son passage comme anthologiste de la revue-livre Univers, l'écrivain Roland Wagner lui a affectueusement décerné le titre de Miss Univers, une distinction qu'elle a accueilli avec un éclat de rire ensoleillé, le soleil de la région de Montpellier où elle réside désormais.
JoŽlle Wintrebert est au sommaire des anthologies Graines de futurs et Premiers Contacts .